Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Affiche les résultats de 1 à 3 sur 3
  1. #1

    Burn-out ou l' épuisement professionnel

    hello!

    la 1ière Noble Vérité du Bouddha est la souffrance, souffre dans ton corps et ton esprit.
    la 2ième Noble Vérité est la cause de la Souffrance, comprends la cause de cela.
    la 3ième Noble Vérité est la cessation de la Souffrance, pratique la méditation, pratique, pratique. ouf!


    burn-out ou l' épuisement professionnel


    Le syndrome d' épuisement professionnel est une maladie caractérisée par un ensemble de signes, de symptômes et de modification du comportement en milieu professionnel. Des modifications morphologiques, fonctionnelles ou biochimiques de l'organisme du sujet atteint sont observées dans certains cas. Le diagnostic de cet état de fatigue classe cette maladie dans la catégorie des risques psychosociaux professionnels et comme étant consécutive à l' exposition d' un stress permanent et prolongé. Ce syndrome est nommé " burn-out syndrome " chez les anglophones et " mort par surcharge de travail " au Japon.

    Au commencement

    Pour faire simple le burn-out c' est quand notre corps n' arrive plus à nous suivre, lorsqu'on a trop tiré sur la corde. Envie de bien faire, envie d' être un employé ou un collègue modèle, au départ on se lance à fond dans le boulot. Je suis heureux j' ai trouvé le boulot qui me plait, j' ai enfin trouvé ma place professionnellement. Je m' investis à fond, le stress ne me fait pas peur au contraire il me permet de décupler mon énergie pour venir à bout des responsabilités dont j' ai la charge. Depuis que j' ai ce travail mon train de vie s' est amélioré, je n' ai donc pas envie de perdre cette place qui m' apporte pleinement satisfaction.

    Petit à petit on reconnait votre efficacité, on vous demande donc d' en faire un peu plus et encore un peu plus. Porté par la reconnaissance que l' on vous apporte vous vous sentez pousser des ailes et acceptez sans rechigner ce surcroît de travail. Puis la fatigue s' installe, je ne parle pas de la fatigue de fin de semaine mais de celle qui s' incruste; celle que l' on arrive pas à récupérer. Etant perfectionniste on ne veut pas lâcher, alors on commence à laisser de côté nos hobby, nos amis, petit à petit on se détourne de notre famille et de notre foyer pour finir par se négliger soit même.

    Allez je mange sur le pouce ça me fera gagner du temps, je vais manger plus de sucre pour trouver l' énergie nécessaire, je vais fumer une clope et boire un café pour faire une pause mais rien n' y fait ma concentration ne revient pas. S' ensuit les problèmes de santé: maux de ventre, maux de tête, psoriasis, rhumes à répétition, insomnies, troubles de la mémoire, suées froides, crises d' angoisse, instabilité émotionnelle... la liste peut être très longue. Jusqu'au moment où je m 'écroule en pleure, je n' y arrive plus... C' EST LE BURN-OUT.

    Comment éviter ça ?

    On pourrait se dire je prend des vacances, on prend l' air, on recharge les batteries. C'est une bonne idée mais quand vous allez reprendre le boulot les problèmes vont revenir car vous vous impliquerez toujours autant dans votre travail. Si vous ne pouvez pas influencer les facteurs externes du stress vous pouvez changer votre comportement et votre vision du travail.

    tout d' abord ne pas avoir peur de demander ce que l' on attend exactement de vous. Cela vous évitera de vous mettre une pression qui est peut-être inutile. ne pas être perfectionniste. Vous n' avez pas besoin d' être parfait, faire son travail correctement est déjà une preuve de votre engagement. Oser dire non. Si vous n' avez pas le temps d' aider un collègue ou de faire des heures supplémentaires, voyez votre engagement dans le travail comme une course de fond, si vous voulez être le meilleur il faut durer dans le temps.

    Penser à déléguer. Votre équipe est aussi capable que vous, surtout si vous leur expliquez bien ce que vous attendez d' eux. Apprenez à vous servir de leur compétence par rapport à leur personnalité.

    Gérer les priorités. Ne vous lancez pas dans une multitude de tâches. Gérer vos objectifs, soyez stratégique.

    Prendre une vraie pause repas. Vous n' allez pas perdre une heure, vous allez vous servir de cette heure pour vous régénérer. Prenez un repas équilibrer, promenez vous, faites une sieste d' un quart d' heure vous verrez que vous serez re-booster pour finir la journée.

    Ne pas négliger sa vie sociale. Si vous avez une famille ou que vous vouliez en construire une, n' oubliez pas que c' est pour eux que vous travaillez pour leur apporter un confort financier. Si vous êtes toujours au boulot ou toujours stressé vous passerez à côté de beaucoup de choses, ce qui n' était pas votre objectif au départ.

    Faire du sport. Cela vous permettra de lâcher tout le stress accumulé.

    En dernier recours, si rien ne s' arrange c' est qu' il vous faut peut-être penser à une reconversion professionnelle. Dans la vie les échanges doivent être gagnant / gagnant, votre boulot doit vous apporter autant de plaisir que vous en avez à le faire. Si ce n' est pas le cas interrogez vous sur vos motivations premières à faire ce boulot.

    Conclusion

    Qui veut voyager loin ménage sa monture. Si vous voulez perdurer et avoir la carrière dont vous rêvez il faut que vous assuriez. Dans le sport pour être le meilleur il faut allier trois critères: la technique, le physique et le mental. Dans le boulot cette alchimie fonctionne aussi, si vous arrivez à trouver l' équilibre entre les trois vous obtiendrez ce dont vous rêvez.

    Source : burn-out: l' épuisement professionnel - Christelle Gourvennec
    Des choses qui découlent d’une cause,
    le Bouddha en a expliqué la cause,
    Et aussi quelle est leur cessation.
    Tout ce qui a la nature d’apparaître a la nature de disparaître.

  2. #2
    Bonsoir,

    J'ai vécu cette situation, Croyez moi j'ai rien vu venir... Au départ je ne me suis pas auto-diagnostiqué seul mais j'ai pris la décision d'aller consulter une psychologue. Je sentais que quelque chose n'allait pas, plutôt plus. Ce qui a été déclencheur ce sont mes enfants, je ne supportais plus leur jeu, pourtant ils ne faisaient rien de particulier mais le bruit me rendez fou.
    Là, je me suis dit coco, y a un souci. Je suis allé voir une psy qui m'a dit vous êtes venus à temps, vous commencez à faire un burn out.
    Au fur et à mesure de ma thérapie, je me suis rendu compte que j'avais pas mal de symptômes: Gros investissement au travail, je me revois encore dire à ma femme: Encore un petit mois à fond et après ça ira mieux niveau cadence. Et plus j'en faisais et plus on m'en donné, quand je voyais les autres ne pas être autant submergé que moi. De plus mon côté "psychorigide", et l'amour du travail bien fait n'arrangeaient rien.
    Et puis, je me suis repris, je me suis reposé, j'ai suivi les cours de marche de mon médecin homéopathe, un petit rééquilibrage de la machine,des injections dans les chakras. Et me revoilà en pleine forme.
    Maintenant je sais dire stop et non. Bien qu'ayant changé mon attitude et également de poste, les gens ne considère pas plus comme un fainéant. J'ai trouvé mon équilibre.
    Depuis un an le yoga m'aide et maintenant je m'envoie la méditation.

    Ps:Tous les jours depuis mes soins, ma montre sonne à 16h, c'était une alarme pour prendre un complément alimentaire. Je l'ai laissé et ça me rapelle chaque jour que je dois faire attention. Quand on me demande pourquoi et bien je le dis : " c'est l heure des cachets". Certains ne comprennent pas et pensent que c'est l heure du gouter( ce qui est le cas aussi car je goute ;-) )


    J&C

  3. #3
    hello JC!
    Et me revoilà en pleine forme.
    bravo à toi pour ce regarde différent, ce changement d'attitude, de rythme et d'ambiance au boulot et pour ce retour vaillant!
    Depuis un an le yoga m'aide et maintenant je m'envoie la méditation.
    prends garde à ne pas en faire de trop.. serait-tu en train de transformer la goulue du boulot en goulue d'autres activités.. monsieur fait du tantra ( transformation )! hi hi !
    Bon, c'est pas une critique parce que c'est aussi ce qui m'est arrivé en 2004.. et qui m'a lancé dans la recherche spirituelle depuis. C'est juste pour dire que l'on recherche in fine l'harmonie dans ce que l'on fait, à terme. Le Bouddha après être passé par les extrêmes en est revenu aux choses simples, à la voie du juste milieu pour obtenir l'éveil.

    Que tous les êtres soient heureux!



    Des choses qui découlent d’une cause,
    le Bouddha en a expliqué la cause,
    Et aussi quelle est leur cessation.
    Tout ce qui a la nature d’apparaître a la nature de disparaître.

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page