Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 15
  1. #1
    Member
    Inscrit
    août 2013
    Lieu
    Quart Sud Est de la France, un village en campagne
    Messages
    75

    Le jeûne thérapeutique

    Connaissant peu ce forum, et encore moins le rythme et la tonalité des échanges et partages...Je m'avance sur la pointe des pieds...tout doucement !!

    Peut être même, j'écris au mauvais endroit ?? Boff!!! Peu importe....

    Je suis assez intéressée par le principe du "Jeûne thérapeutique" Certains d'entre vous ont-ils pratiqué cette démarche ?

    J'ai pour ma part fait un essai, j'aimerais pouvoir échanger avec d'autres, cette démarche nous entrainant bien au delà d'une expérience alimentaire.

    Bien amicalement.

  2. #2
    >>Ha chui content que vous en parliez, j'ai regardé un reportage sur la jeun super intéressant et ca donne envie!
    C'est bon pour plein de truc et ce qui est marrant c'est que nous sommes plus habitué à jeuner qu'à manger constamment biologiquement.

    Dans le reportage ils disent que ça renforce le corps, d'habitude il est fainéant avec notre mode de vie, et la du coup il doit se bouger et ça le stimule. C'est bon contre le cancer, l'arthrose et d'autre maladie mais je me souviens plus, il dise qu'au début c'est dure mais après les gens se sente tonifier et super heureux sans trop savoir pourquoi.



    Je suis vraiment curieux de lire ce que vous avez à dire à ce sujet, j'ai vraiment envie de me tenter une retraite/jeun mais reste à savoir quand, ou, comment.

  3. #3
    tu dis :
    j'ai deux questions:
    ** Où puis je trouver un groupe de rencontre et partage autour de l'apprentissage de la méditation ? (région Valréas,Nyons, Vaison la romaine).
    **Que signifie le terme de *Méditation laïque* ? Que trouve t-on dans ce concept ?
    je t’ai apporté 2 réponses à cela :
    http://www.meditation-forum.fr/vos-experiences-10/comment-peu-peu-jai-decouvert-ce-que-je-connaissais-depuis-longtemps-172/#post930
    http://www.meditation-forum.fr/vos-experiences-10/comment-peu-peu-jai-decouvert-ce-que-je-connaissais-depuis-longtemps-172/#post938

    qu’en penses-tu ?
    bon courage dans tes recherches.


    Des choses qui découlent d’une cause,
    le Bouddha en a expliqué la cause,
    Et aussi quelle est leur cessation.
    Tout ce qui a la nature d’apparaître a la nature de disparaître.

  4. #4
    Member
    Inscrit
    août 2013
    Lieu
    Quart Sud Est de la France, un village en campagne
    Messages
    75
    Merci pour ton mot...Il est vrai que je ne connais pas encore bien ce forum , au point même que j'ai souvent des difficultés dans la rédaction et l'envoi de mes propres messages. Par exemple, pas encore trouvé la solution pour "aller à la ligne" lors de la rédaction, ou même d'envoyer le message terminé qi souvent s'évapore !!! Vrai, vrai, je ne suis pas très futée en informatique !!!! sur mes recherche méditation...Je connais les principes de Jon kabat Zinn, ai lu ses bouquins fort intéressants et qui m'ont déjà aidé à me mettre en route. lu aussi Tich nat han, thierry Jannssen, Mathieu Ricard,et qques autres Quant aux coordonnées sur Avignon, je n'ai pas encore pris contact pour deux raisons: une maison pleine ces jours - ci..et le fait que je suis à + d'une heure de voiture d'Avignon. Par ailleurs, je dois m'absenter dans les jours qui viennent, pour revenir Fin Sept., ensuite période qui sera vouée aux examens médicaux et consultations. Je ne sais pas de quoi notre quotidien sera fait dans les mois qui suivent. Au sujet du jeune, je ne peux en aucun cas faire mention de documentation ou savoir, juste dire ce que j'ai vécu pour mettre un jeûne en route pour moi , le mener pendant 2 semaines, comment j'ai vécu ces semaines et les questions que je me pose à ce jour ! ! A ++++.

  5. #5
    merci à toi pour ces dernières informations,
    tu dis:
    juste dire ce que j'ai vécu pour mettre un jeûne en route pour moi , le mener pendant 2 semaines, comment j'ai vécu ces semaines et les questions que je me pose à ce jour !
    au plaisir de te lire, quand tu auras le temps bien sûr
    avec metta
    Des choses qui découlent d’une cause,
    le Bouddha en a expliqué la cause,
    Et aussi quelle est leur cessation.
    Tout ce qui a la nature d’apparaître a la nature de disparaître.

  6. #6
    Member
    Inscrit
    août 2013
    Lieu
    Quart Sud Est de la France, un village en campagne
    Messages
    75

    Printemps 2012, désir de jeûner

    Printemps 2012 .... ça me trottait dans la tête depuis un certain temps !!!m'alléger...lâcher prise...perdre quelques kilos... retrouver un peu d'énergie etc...rien que des idée qui me semblaient inaccessibles, voire impossible pour moi !!! Et voilà sur Arte, une émission sur le jeûne, traitant ce sujet tant sur le plan médical que psy, témoignages, explications scientifiques....Passionnant...Quel dommage, je ne l'avais pas enregistrée et 3 jours plus tard...j'aurai tout oublié ! Mais une force semblait me pousser, un peu de chance aussi ( car j'ai pu enregistrer lors d'une seconde diffusion ) et peu à peu, ce projet devenait mien. J'ai pris beaucoup de temps pour en parler....rassurer mon entourage, fuir ceux qui auraient pu me dissuader ...trouver qques ouvrages qui en témoignaient! Je m'entends dire à un médecin opposé à ctte pratique " Je n'ai rien à perdre à tenter ce jeûne, excepté qques kilos, ce qui ne seraient pas une mauvaise chose " D'ailleurs, au fur et à mesure que j'avançais dans ce projet, je sentais que je serai en mesure de ne rien attendre, d'accueillir chaque jour come un jour nouveau où tout serait inconnu Après avoir eu des témoignages de vécu par d'autres personnes, je me suis concocté un petit programme **alimentaire** ! , à savoir quantité des boissons, quelles boissons et à quelle heure...ai préparé certaines lectures qui pourraient m'accompagner, des travaux genre petit jardinage de Printemps, itinéraire de promenades à faire seule, un carnet pour noter mes impressions de même que poids et tension artérielle etc....Tout s'est vraiment très bien passé je me sentais légère et très calme, laissant venir et se dérouler les journées sans affolement tout en allant faire des courses ( je ne conduisais pas), à la fin, même, il m'est arrivé de faire à manger (pas pour moi, bien sûr !) J'étais partie pour 2 à 3 semaines..au bout de 15 jours complets, je pensais continuer encore une semaine...une amie m'annoncé sa visite, je me suis donc remise progressivement en alimentation. Je pense que ce mot laissera qques personnes ...**sur leur faim**....Mais plus de détails auraient donné à ce texte une longueur fastidieuse je pourrais bien sûr retrouver les détails régime, activités dans la journée, rythme activités, repos, sommeil etc...Dites si vous en voulez plus et quoi?????

  7. #7
    Salut!
    Aurais tu des difficultés au début? La sensation de faim doit être dure au début non?
    Tu t'es vite habitué au sensation?
    En tout cas félicitation ca donne envie

    Sinon le reportrage ca serait pas ca?
    Le jeûne pour se soigner ? (documentaire arte) - YouTube

  8. #8
    Member
    Inscrit
    août 2013
    Lieu
    Quart Sud Est de la France, un village en campagne
    Messages
    75
    Bloup, je me suis souvenue qu'à la fin de cette période de jeûne, j'avais mis un texte sur un de mes blogs....Je vais le rechercher et tenter de le transférer sur le forum. Ce sera plus authentique, je crois .

  9. #9
    bloup, j'ai écouté la vidéo Arte sur le jeûne thérapeutique que tu proposes, super!

    Elle est très intéressante dans la mesure où elle donne des bases scientifiques solides pour comprendre les bienfaits du jeûne. On y voit en effet que les russes ont développé la maîtrise de ce type de thérapie en hôpitaux publics sur des milliers de cas, notamment du fait que cela avait un impact économique ( pas besoin de médicaments) mais aussi par le fait que cette thérapie guérit aussi bien les maladies physiques que beaucoup de maladies mentales. Le taux de guérison avoisinne 50% à condition que les patients reviennent de temps en temps faire une cure, mais aussi que les nouvelles habitudes alimentaires soient conservées.

    On y voit aussi que le Dr Buchinger a depuis 1/2 siècle une clinique de renommée qui soigne par le jeune thérapeutique tous types de maladies et que c'est remboursé par la sécurité sociale allemande. Lui-même atteint de polyarthrite et condamné s'en était sorti grâce à cela. Je connaissais le Dr Buchinger car j'ai conseillé sa cure à mon meilleur ami atteint de rhumatismes depuis plusieurs années.

    A cela, je rajouterai pour ma part la cure du Dr Breuss qui soigne spécifiquement tous les types de cancer, et qui nous vient aussi d' allemagne depuis maintenant 1 siècle et qui est extrêmement efficace. Voici le témoignage d'un français en rémission de cancer:
    http://www.dailymotion.com/video/xdrm8d_cancer-la-cure-breuss_travel

    il a aussi un livre:

    lorsque mon frère était en phase terminale du cancer colorectal en janvier 2008, je lui ai suggéré de suivre la cure Breuss de 45 jours. ce qu'il a fait car il n'avait plus rien à perdre. Au bout de 45 jours, il était tellement resplendissant qu'il est carrément sorti de son siège roulant pour marcher sur 100m, incroyable de puissance. C'était sans compter le fait que les éléments impactés par le cancer ne pouvaient être aidés par le jeûne car on lui avait mis une poche bien avant les intestins 1 an plus tôt..

    Trois mois après son départ du corps physique, je suis alors parti au Pérou faire un jeûne de 45 jours en forêt amazonienne avec quelques chamanes qu'un ami m'avait recommandés dans le but de prévenir un cancer. J'ai eu la surprise de le faire avec une femme ayant un cancer des ovaires en phase terminale, Elle était allitée complètement en arrivant au fin fond de la jungle. 45 jours + tard.. elle marchait de nouveau normalement!! les plantes de l'amazonie, et la plante guérisseuse millénaire de l'amazonie - l'ayahuasca - étaient passés par là. je savais maintenant où aller pour guérir du cancer..chut

    pour finir ce post, je dirai qu'il faut bien revoir cette vidéo car elle détaille vraiment ce qui se passe dans le corps les premiers jours et suivants quand on démarre un jeûne. Il faut bien revoir cette vidéo aussi pour comprendre qu'il faut essayer autant que possible d'être entouré ou suivi pendant la cure, que ce soit médicalement ou psychologiquement. Ce n'est pas une obligation mais fortement conseillé car on va affronter des situations ''hors du commun'' si on peut dire, et donc se préparer est le minimum. Passé l'expérience du 1er jeûne, les autres seront plus faciles. Une périodicité annuelle est le mieux pour "purger" l'organisme régulièrement de ses toxines.

    une dernière précision est que ces jeûnes sont seulement partiels, à ne pas confondre avec le jeûne conduisant à se nourrir uniquement de Prana qui pousse encore plus loin: pas de nourriture, pas d'eau, uniquement l'air et la lumière.

    dans tous les cas, le jeûne est à consommer avec modération
    le Bouddha nous a enseignés la voie du juste milieu,
    après lui-même être passé par l'ascétisme,
    cela est la sagesse pour aborder une méditation avec l'esprit en paix..
    voir le post sur la Renonciation et Ascétisme du Bouddha

    avec metta









    Des choses qui découlent d’une cause,
    le Bouddha en a expliqué la cause,
    Et aussi quelle est leur cessation.
    Tout ce qui a la nature d’apparaître a la nature de disparaître.

  10. #10
    Member
    Inscrit
    août 2013
    Lieu
    Quart Sud Est de la France, un village en campagne
    Messages
    75
    jeudi 26 juillet 2012





    Jeûne thérapeutique



    Cette découverte du jeûne fut pour moi , une expérience intéressante et très positive.

    Sur le plan physique, ce ne fut en aucun cas difficile,

    Moi qui suis facilement *hypoglycémique*, avec des besoins de manger très difficiles à vivre, non pas me conduisant à un rush brutal sur la nourriture, mais me mettant dans des états inconfortables (genre nausées, vertiges, malaises !)....
    Bref je ne savais pas du tout comment je réagirai en me restreignant de manière non négligeable sur la ration quotidienne de nourriture.

    Or il n'y a rien eu de tous ces désagréments ..


    Je fus très surprise de me trouver dans un état que très modestement j'oserai qualifier "état de grâce", ne sachant même pas qui je pouvais remercier de ce fait !

    Il est vrai que je n'ai pas d'obligation de présence au travail, que j'avais conservé précieusement cette période vierge sur mon agenda, et que j'avais organisé la vie de la maison de manière à ce que je n'ai pas à aller dans la cuisine ( excepté pour moi ) ni , à ouvrir le frigidaire, fuyant ainsi toute odeur succulente dont je me méfiais!!!

    Donc 2 semaines pendant lesquelles j'avais la chance d'être là, lisant, me promenant, me reposant lorsque nécessaire, et là ce fut assez fréquent au cours de ces jours pendant lesquels, j'ai profité d'instants plus lucides et stables pour aménager la terrasse de la maison, plantations de fleurs en pots, déménagements de ceux-ci, arrosages et ceci à très petite vitesse, selon l'énergie et la force du moment … car quand même, je me sentais un peu * flottante* , parfois presque je me serai cru "transparente"

    Mais rien de désagréable, juste un peu surprise de me trouver différente, et instant après instant, je prenais les choses comme elles venaient.


    Au bout de 2 semaines, j'aurai volontiers continué sur la troisième comme je l'avais prévu.. Mais une amie nous a annoncé sa visite.. Je ne pouvais pas la refouler, j'ai donc décidé d'arrêter ce jeûne et de reprendre peu à peu une alimentation normale. Cette période fut un peu moins confortable que la période de jeûne .



    J'ai donc arrêté il y a un peu plus d'un mois .Je me sens en pleine forme, à la fois calme et tonique. Déjà je réfléchis à entretenir cette forme, en procédant à 1 ou 2 périodes de jeune plus court (sur 24 ou 48 heures), ce que je viens d'expérimenter il y a 2 jours... Ceci n'est pas vraiment au point je serais contente de pouvoir échanger avec d'autres sur ce détail, afin d‘en améliorer l‘organisation.

    A noter, que dus à une maladie hépatique, des soucis de digestion de certains aliments crus (fruits et légumes ) semblent avoir disparu de manière très significative.

    Autre aspect très intéressant de cette expérience, mais peut-être un peu plus délicat à exprimer tant ce me semble très subjectif


    Je pense que ce qui a été très important pour moi et ce n'est que depuis quelques jours que j'en ai pris conscience, c'est cette attitude que j'ai eu de "laisser venir"


    Je ne savais absolument pas où j'allais, et je ne pouvais pas imaginer à l'avance quels comportements j'adopterai, d'autant plus que très déterminée et très motivée par ce projet, j'entendais bien faire tout ce qu'il fallait pour le vivre pleinement.
    Je ne pouvais rien imaginer des réactions de mon corps, ni de celles qui pourraient m'être inspirées par un mental soit euphorique, soit paniqué ! !


    Or à la fin de ce jeûne, j'étais encore toute ébahie de ce qui m'était arrivé, et ce n'est que depuis quelques jours que soudain j'ai pris conscience de ce vécu comme une période où pour la première fois, il me semble que volontairement, j'ai laissé "Corps et Esprit", se comporter ensemble, et c'est en accueillant ensemble ces réactions, ces sensations, que j'ai gérées cette quinzaine.


    Le corps n'a pas existé dans l'éducation que j'ai reçue; j'avais dit un jour à la suite d'une séance de Sophro, que mon corps était pour moi un outil (un peu comme un vélo) que j'entretenais au mieux et que je savais ranger quand il était trop encombrant, un peu quelque chose d'utile complètement étranger à moi-même !

    A ce jour, je ne suis pas vraiment dans cette logique, le "lâcher-prise" auquel j'ai pu accéder en cette période de jeûne, m'a peut-être permis d'unifier corps et esprit.
    Et ce lâcher-prise total découvert, devrait pouvoir me permettre d'en user en d'autres circonstances.







    Publié par Le Passe Temps à 10:34 2 commentaires:


    Voici ce que j'avais écrit peu de temps après cette période de jeûne...Il est toujours vrai que je n'ai pas réussi à organiser une nouvelle période.... Fatigue de ma part, disponibilité peu stable ( je ne vis pas en ermite tenir compte de mon entourage)

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page