Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 10
  1. #1

    Main qui "tombe"

    Bonjour à tous,
    Depuis quelques jours j'ai ma main gauche qui fait des siennes pendant que je médite. Mes mains sont toujours placés sur mes genoux, paumes vers le haut et en ce moment la gauche ne tient pas en place... Elle glisse sur le côté systématiquement. À chaque fois que je m'en rends compte je le remets à sa place mais elle fini toujours pas retomber sur le côté... Je ne m'en aperçois qu'une fois sur c'est fait, je ne la sens même pas bouger, je n'arrive donc pas à m'en empêcher.

    Connaissez-vous ce phénomène? Y a-t-il une raison ou une solution? Oú dois-je laisser faire? Merci pour vos conseils.

    🙏🏼

  2. #2
    parfois le temps passe à la pluie..
    parfois le temps passe au beau fixe..
    juste observer..
    inutile d'en chercher la raison..

  3. #3
    J'essaie de me contenter d'observer mais ces derniers jours mes mains font des choses "bizarres" et à la fin de ma Séance je me rends compte que mes mains ont glissé ou qu'elles se sont soulevées un peu au dessus de mes genoux, c'est assez perturbant.
    Il arrive que le magnétisme et/ou l'auto-hypnose prennent le dessus sur la méditation... Ce n'est pas toujours facile de revenir à l'état présent mais j'ai monté le son du gong

  4. #4
    si je comprends bien..
    tu pratiques aussi le magnétisme..
    et l'hypnose?

  5. #5
    Oui mais en tant que novice, je débute. En réalité ça m'est "tombé dessus" quand j'ai commencé la méditation, ce n'était pas voulu. Au début je sentait mon magnétisme surtout dans les mains et maintenant c'est beaucoup plus présent. Et c'est en lisant des articles et des livres que j'ai compris que j'étais parfois en auto-hypnose. Maintenant que j'en connais les signes j'essaie d'entretenir ces phénomènes. Quant à la meditation c'est tous les jours que je la pratique, à raison de 17min avant de dormir.

  6. #6
    continue l'observation..
    la méditation est lâcher prise..
    ne pas s'attacher aux phénomènes (quels qu'ils soient)..
    c'est par la contemplation que la connaissance viendra progressivement..
    ta régularité est le bon chemin..

  7. #7
    J'avais le même soucis, je posais les mains sur mes deux genoux au début de ma méditation et là, plusieurs phénomène se passait. Par exemple, la "perception" du touché des mains devenait tellement "volumineuse" que j'avais l'impression, avec les mains sur les deux genoux de toucher à 15, 20 cm de distance de ma peau. En tant que masseur, j'ai les mains qui "chauffe" naturellement et du coup, ça ne se commande pas, mais, 2 minutes de méditation et mes mains passait (avec les deux mains sur les genou, paume vers le haut) en mode "massage".

    Ajoutons que ça finissait par me faire deux points de tension sur les épaules, qui se répercute dans le haut du dos.Bref, après ma lecture de méditer au quotidien, où l'auteur conseil de mettre ces deux mains l'une sur l'autre rassembler au niveau du nombril. Depuis, plus de tension au niveau des épaules et dorsal, mal de dos disparus. Autre chose, les mains chauffe toujours, mais finalement, j'ai l'impression que l'énergie circule mais ne "s'échappe" plus vraiment, le phénomène finis par se calmer à mesure de la méditation.

    Enfin, j'ai pris pour habitude à la fin du cycle de méditation de faire plusieurs grandes respirations, puis mettre mes mains à plat sur mes deux genoux (chaque main son genou) pendant quelques secondes, avant d'ouvrir les yeux.

    Voilà ma petite expérience dans le domaine, en espérant que ça t'inspire pour tas propre pratique.

    J'aime beaucoup les commentaires de Yann, en effet, il ne faut pas non plus donner trop d'importance aux phénomènes qui apparaissent durant une méditation, toutefois, développé une stratégie pour les limiter quand c'est purement physiologique, me parait pas si mal.

    Selon divers lectures sur la méditation, certain phénomène qui se passe durant une méditation peuvent devenir des entraves à l'élévation spirituel donc, le méditant ne doit pas rechercher ces manifestations de manière consciente et comme pour les pensés, les laisser passer sans les nourrir et si intéresser.

    Rien n'interdit, en dehors des périodes de méditation, de t'intéressé à ces manifestations si tu penses qu'elles pourraient avoir un intérêt pour toi ou tes proches dans une pratique du magnétisme. Mais en effet, utilisé la méditation comme "support" au développement de ce "magnétisme" parait pas adapté à l'objectif de la méditation. (Je ne sais pas si je suis très clair)
    Dernière édition par XIII; 04/04/2016 à 09h15

  8. #8
    au début du chemin, on s'attache à tous les détails..
    car on est au début de la voie du non-attachement..

    progressivement, on apprend à se détacher de toutes les vues et explications du mental réactif..
    car ces explications sont toutes éronnées et nous emmènent sur une voie de garage..
    car c'est le mental réactif qui est revenu par la fenêtre pour nous disperser encore 1 fois..
    il s'agit d'apprendre à toujours se recentrer.

    se recentrer, c'est se placer au centre-coeur..
    là où l'esprit est SILENCE, MUNI de Shakyamuni ( le Bouddha) ou de tout être réalisé..
    il y a différents mentaux, parmi eux le mental conceptuel qui bavarde sans cesse,
    et l'esprit pur, libre et vide de tout concept, qui voit la nature des choses sans aucun voile conceptuel.

    la méditation est un jeu.. le jeu du lâcher-prise..
    on avance à ce jeu, en apprenant patiemment à ramener le mental-singe-ego-maniaco-dépressif
    au CENTRE, à l'ETRE, au SILENCE qui OBSERVE, CONTEMPLE..
    la compréhension et sagesse viendra d'elle-même par cela.

    bonne méditation.
    Dernière édition par yann; 05/04/2016 à 13h02

  9. #9
    Merci, en effet, le but est là, quid de l'élévation et de l'éveil ?

  10. #10
    l'élévation de l'enfant qui grandit est un processus graduel,
    l'enfant qui apprend à marcher commence bien souvent par tomber..
    mais il se relève et continue à persévérer jusqu'à marcher un peu mieux..
    puis au bout d'1 an d'efforts quotidiens à ne plus tomber et courir!

    il en est de même de l'expérience de la méditation,
    on apprend à marcher, et à tomber bien souvent..
    mais la pratique régulière, quels que soient les obstacles rencontrés,
    avec l'aide d'un guide ( comme le papa de l'enfant)..
    permet au bout d'1 an de franchir la 1ière étape:
    celle du plaisir de savoir marcher/méditer au quotidien.
    il faudra attendre quelques années 10/20/30 ans pour aller vers l'éveil.

    ne pas avoir d'attentes est le 1er enseignement de la méditation,
    juste marcher/méditer chaque jour..
    rencontrer des obstacles est le 2d cadeau sur le chemin,
    car il va nous permettre de forger les outils de la méditation auprès d'un maître/enseignant.

    la sagesse viendra ensuite au fil du temps..
    avec les 5 qualités de la méditation qui sont:
    foi en la pratique, effort, attention, concentration et sagesse.
    la sagesse est l'éveil!

    bonne pratique à toi!
    avec bienveillance
    Dernière édition par yann; 06/04/2016 à 15h44

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page