Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Affiche les résultats de 1 à 8 sur 8
  1. #1

    Méditation et colère

    Bonjour,

    J'ai commencé la méditation de pleine conscience il y a peu, j'essaie d'en faire tous les matins et après je danse sur une musique joyeuse.
    Au début je me sentais vraiment bien c'était pendant les vacances, je sentais une paix m'envahir et parfois fugacement un sentiment d'amour. Mais la rentrée est arrivée et le stress est revenu et des résultats décevants dans mon travail et tout s'est écroulé je n'arrivais plus à retrouver cet état. Je m'énervais constamment contre tout le monde même juste après avoir fait de la méditation, mes sentiments d'hypersensibilité étaient accrus, mon mental n'a pas réussi à suivre et j'ai fini par tomber malade, rien de grave mais mon mental n'a trouvé que cet échappatoire, et du coup cela fait quelques jours que je ne médite presque plus.

    Comment puis je faire pour retrouver foi en la méditation et pour ne plus me laisser dominer par des émotions et par les événements qui m'entourent?
    Du coup la méditation me fait comme peur, comment puis je passer au-dessus et me "complaire" ds la méditation?
    Combien de temps dure cet état de colère où tout ressort car cela faisait déjà 2mois que je faisais de la méditation environ 10mins par jour, parfois 20 et cet état ne passait tjs pas?

    Je vous remercie de m'avoir lu et j'attends vos réponses avec impatience,
    Bonne soirée.

  2. #2
    Hello Masque, la on peut comprendre que tout s'est écroulé à ta rentrée, il faut que tu persiste ça va passer.. Juste comme ça, tu nous ferais pas une petite dépression?
    Nan lâche rien surtout, essayes de méditer 15 mn tous les 2 jours car il ne faut pas sans dégouter.
    Donnes toi 1 semaine et reviens nous dire ou tu en es, mais prend pas peur, cela met arrivé aussi, c'est passé avec le temps.
    Bon courage.

  3. #3
    Bonjour Admin, merci beaucoup pour ta réponse, j'ai suivi ton conseil et depuis presque une semaine je me suis remise à la méditation, environ 10minutes par jour et je fais de la relaxation.
    Mais depuis j'ai également la colère qui est revenue, je me mets en colère pour un rien d'un seul coup alors que ce n'est habituellement pas ds mon caractère. J'ai également fait une crise d'angoisse ce qui ne m'était pas arrivée depuis longtemps. Est-ce normal ? On m'a dit que la méditation pouvait faire "ressortir" des choses. Pour le moment j'ai plus de points négatifs que positifs... Est ce une période qui passe ? Cb de temps dure t elle ?
    Récemment j'ai eu comme un déclic en pratiquant et j'ai eu l'impression qu'il fallait que je "rentre en moi" lors de mes séances, je réussis à mieux me concentrer, c'est un peu comme si mon esprit rentrait dans ma tête c'est un peu bizarre, je crois que mes yeux ont une position étrange aussi de ce fait. Le soucis c'est que ca me donne mal à la tête et aux yeux, entre les yeux même (j'ai assez souvent mal à la tête ces derniers temps c'est vrai mais c'est récurrent qd je fais ceci). Pourtant je réussis à rester assise sans bouger malgré la douleur, c'est comme si c'était normal même si je me sens en même temps mal à l'aise au niveau des yeux.
    Je ne sais pas si je suis très claire. Est ce normal également ?
    Merci de m'éclairer de vos lumières.
    Bonne soirée.

  4. #4
    Bonjour Masque, je verrai bien pour toi 3 semaines de relaxation 10mn/jour car c'est ça qui va t'aider à faire passer la colère.
    Comme l'écrit notre modératrice asturias, tente la bouillotte dans le creux de ton dos, l'idée est pas mauvaise et d'ailleurs jamais testé, je vais donc en acheter une
    Pour répondre à ta question cela passe d'une à 3 semaines en pratiquant tous les jours max 12/15mn mais c'est surtout ta capacité à rester concentrer, même si c'est un peu moins c'est pas bien grave.

    Je suis convaincu que ta rentrée n'a rien arrangé, tu cumule trop d'anxiété ce qui a pour résultat de l'agressivité envers les autres et dans certains cas à toi même.
    Tentes une relaxation allongé, les bras le long du corps et si ta une bouillotte en option.. concentre toi sur la chaleur dégagé, c'est que du bénef.
    N'hésites pas à poser toutes les questions que tu souhaites, moi je débute mais il y a de vrai pro sur le forum.
    Je go dodo, bonne nuit les loulous.

  5. #5
    Masque,

    Je comprends que tu sois déroutée.
    Prends ma réponse avec bcp de recul, car je n'ai pas fait de méditation, juste de la sophro ...

    Mais,j'ai une question cependant : Est-ce que tu penses que c'est vraiment la méditation qui a déclenché tout cela, ou bien est-ce que toute cette colère n'était pas en toi déjà en train de couver depuis longtemps ?
    Je me permets de te poser cette question, parce que pour moi, ça fonctionne un peu comme, mais depuis bien avant que je fasse de la sophro ou même l'hypnose que j'ai un peu essayée aussi. Je suis comme ça, j'encaisse, j'encaisse, trop, bcp trop et puis un jour, tout remonte et ça craque.

    Et puis ... peut-être que, finalement, la méditation a permis à toute cette colère de s'exprimer à toi, tu en prends conscience, et, évidemment, comme tout le monde le ferait, ça te révolte, et c'est logique, nous sommes juste des humains ...

    Moi j'ai connu un peu ça, mais en moins violent, avec la tristesse en sophro.
    Mais ça n'a pas duré longtemps, un jour, une chanson ... les larmes ont coulé à flot, je ne pouvais pas arrêter ... j'ai écouté alors la chanson en question en boucle ... en pleurant ... et ce pdt 1 ou 2 soirs ... puis, ça s'est estompé mais maintenant, je ne retiens pas la tristesse ... ça ne marche pas à tous les coups, mais c'est curieux, dès que je me sens trsite, je l'accepte sans colère, sans rien, je me chante la chanson en question, mm juste un refrain parfois suffit, et ça m'apaise.

    Bien, sûr, dans ton cas, ça n'est pas vraiment positif ... mais peut-être que si, car tu ne peux pas emmagasiner de la colère indéfiniment. Enfin, je ne le pense pas ...

    Enfin, comme Admin, je me demande si derrière tout cela, il n'y aurait pas un début de dépression, ou de burn out, ou qqch du genre.
    Bon courage.

  6. #6
    Bonjour,

    Tout d'abord je tenais à vous remercier pour vos réponses à tous les deux Admin et Asturias qui m'ont bien aidée. Je fais de la méditation 10mins tous les jours et j'essaie peu à peu de passer à un quart d'heure par jour. Cela m'aide beaucoup, il y a des jours où je me sens très bien grâce à la méditation et d'autres où je ne vais pas bien du tout. La colère est passée en grande partie mais maintenant je ressens comme de la rancoeur envers tout ceux qui m'ont fait souffrir auparavant. Est-ce une continuation normale?
    Je pense que cela est dû, un peu comme tu le disais asturias, au fait que toute ma vie j'ai été une sorte d'"éponge", j'aspirais les émotions des gens m'entouraient, je les écoutais parler de leurs problèmes etc. et j'ai réfréné bcp d'émotions ds ma vie et chercher à contenter un maximum de personne.

    Le fait que vous me disiez que cela pouvait être un début de dépression ou de burn-out m'a d'autant plus motivée à continuer et à persévérer dans mes séances de méditation. ^^

    J'ai vécu de belles expériences, notamment au niveau de mes douleurs au dos, lors d'une séance les points douloureux se sont mis à vibrer et la douleur a pratiquement disparu et j'ai ressenti comme une grande "félicité", comme si j'avais d'un seul coup une grande libération d'endorphine dans mon corps.
    J'ai également vécu une séance où mes émotions étaient très fortes et que je les exprimais mais pas entièrement car je les observais en même temps du coup ça les entrecoupaient et c'est comme si je ne les vivais pas pleinement.
    J'ai également remarqué beaucoup de points communs entre la méditation et l'hypnose.

    Je vous remercie infiniment pour vos réponses et vous souhaite une très agréable journée.

  7. #7
    Bonjour Masque.

    L'évolution de tes ressentis ressemble bcp à ce que j'ai vécu, c'est pour cela que je me permets de te répondre par rapport à cette "rancœur".
    Moi aussi, j'ai été en colère contre tout, d'une façon générale, tout et tout le monde, la Terre entière, envie de tout casser, au sens propre comme au sens figuré, besoin de crier etc etc etc
    Et puis, c'est vrai ce que tu dis, peu à peu, ça s'est estompé ... le chien qui ne cesse d’aboyer me rend tjs autant nerveuse, m'empêche tjs de me concentrer sur quoi que ce soit mais ... au lieu de me mettre à hurler que je vais le supprimer, je mets mon casque de chantier pour les oreilles et MA musique à fond ... je sais qu'il aboie tjs, qu'il va continuer, car ses maîtres sont les seuls responsables et sont des gens irrespectueux au possible ... mais je ne peux rien y faire ... alors, j'agis au lieu de hurler, je masque le bruit avec qqch qui me permets de faire ce que j'ai à faire. Mais j'éprouverai tjs, je le pense, une certaine animosité envers les maîtres en question ! Mais je pense que tout le monde a le droit d'éprouver des sentiments négatifs envers ceux qui lui font du mal, le dérangent etc...

    A mon sens, mais ça n'engage que moi, c'est justement bon signe de voir cette sensation de colère évoluer.
    Je pense que les "éponges", comme toi et moi, avons trop tendance à oublier que, certes, nous avons des devoir envers autrui, mais aussi des droits. Se faire respecter, ne pas accepter tout et n'importe quoi qui ne nous convient pas est un droit. C'est obligatoire pour se protéger des abus de ceux qui n'ont pas le respect de l'autre, ou qui ne perçoivent pas nos limites.
    Alors, bien sûr, pour nous, ça n'est pas naturel, nous devons l'apprendre, ça prend du temps, mais aussi, il nous faut d'abord désapprendre à trop donner et qd on se rend compte de tout ça, il est, je pense, naturel, dans un premier temps, d'éprouver de la colère, contre nous peut-être même en premier lieu, de ne pas avoir su nous protéger, et surtout envers ceux qui nous ont fait souffrir par manque de respect.

    Je pense que tu es sur la bonne voie. Mais j'ai tout de même envie de te dire que, peut-être, si 10 minutes te suffisent à être bien, ou juste mieux ... si passer à 15 représente une contrainte ... pourquoi ne pas te fixer 10, puis, le cas échéant, rester en méditation une fois les 10 minutes passées, pas forcément 5 de plus, mais ... le temps que te ressens être le bon ??? Est-ce possible ?

    Enfin, pour les douleurs, en sophro, il y a peu, j'ai ressenti un truc étrange ... toutes mes contractures dans le dos et les jambes se sont atténuées, puis ont disparu, d'un coup. Depuis, je touche du bois ... j'ose à peine en parler !!!!

    Bonne journée à toi... et à tous ceux qui liront !

  8. #8
    Personnellement, hier j'ai eu une très mauvaise nouvelles, du coup, le stress est partie "à fond de caisse" avec son cortège d'effet désagréable, accélération du rythme cardiaque, anxiété, hyper-vigilance, hyper-activité. Bref, j'ai régler en partie les soucis qui me sont tombé dessus sans cris ni gare dans la journée et le soir lors de ma méditation avant de me couché, je me suis dit que ça aller être un peu la foire !

    Du coup, j'ai tenté la méditation couché pour éviter une contrainte supplémentaire et changer un peu la posture. J'ai commencé à pratiquer l'attention sur ma respiration, mais très vite mon cœur à vite pris le rôle du perturbateur. J'ai toutefois tenter à chaque fois de revenir sur la respiration. Assez rapidement les objets mentaux responsables de mon état de stress sont venu me perturber. J'ai tenter d'examiner ceci dans leurs propres impermanences. Cela m'a aider à m'a réduire la colère et l'anxiété du au stress. Aujourd'hui mes soucis ne sont pas régler, mais j'aborde les choses avec un peu plus de sérénité toute en sachant que se son que des ennuis passager et qu'il perturbe un période qui se voulait tout de même heureuse.

    C'est l'une des première fois où je constate que ma méditation quotidienne m'aide à faire face à un véritable choc et une monté extrême du stress.

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page