Bonjour,
Je suis nouveau sur ce forum. Tout d'abord merci aux bonnes volontés qui rendent son existence possible.

Suite à une situation familiale un peu troublée depuis quelques années, mon besoin d'être aidé afin d'alléger mon stress, m'a amené à tenter plusieurs voies. Psychanalyse, intéressante à mes yeux, mais ne répondant pas à un besoin de résultats rapides. TCC, sensée être plus rapide, mais ayant peu de prise sur moi, cette thérapie n'étant peut-être pas la plus adaptée pour un "simple" symptôme de stress et d'insomnies liées à une situation objectivement difficile.

Je me suis alors orienté vers la pleine conscience. Mon support est l'ouvrage "au Coeur de la tourmente - la pleine conscience" de Jon Kabat-Zin, accompagné du CD de méditations guidées.

Je suis enchanté. Cela correspond, je pense, parfaitement à mon besoin ponctuel, mais aussi à mon désir d'une approche différente de ma façon de vivre.

J'ai d'abord lu la première partie, décrivant son principe, avant de commencer les méditations. Je lis la suite, plus spécifique ( effets de la pleine conscience sur les différentes difficultés de la vie ), en parallèle à mes méditations.

J'en suis bientôt à la moitié du programme de huit semaines. J'éprouve chaque jour beaucoup de plaisir, pour ne pas dire le besoin, de me retrouver, par le biais de ces méditations. Les effets sur mon stress ont été quasi immédiats. J'accompagne tout ceci par des méthodes de respiration avant l'endormissement. Cela m'aide à retrouver un semblant de sérénité, mais surtout un sommeil dont l'absence avait un effet littéralement dévastateur sur moi.

Voici pour ma (longue) présentation.

Je me rapproche de vous car, bien que j'apprécie énormément cet ouvrage de référence, je lui trouve une lacune: l'auteur de cette approche, bien que fondateur d'une clinique dédiée, n'incite pas, à tout prix, à être coaché. Au contraire, son ouvrage se veut être un outil de travail utilisable seul.
Pour autant, les postures, et plus encore, les techniques de respiration, sont décrites, je trouve, très succinctement.

Des vidéos et un miroir m'ont aidé à acquérir une posture, sinon parfaite, du moins acceptable j'espère.

Pour ce qui est de la respiration, cela se complique. Il est un fait que la respiration est essentielle pour la pratique du yoga. Mais les techniques semblent aussi variées que les différentes formes de yoga, et trop complexes à mon avis pour pouvoir les acquérir seul. Bref, en parcourant des sites sur la méditation, ou encore des vidéos, je m'y perds, tellement je trouve de tout.

Je sens un élément essentiel laissé un peu de côté dans cet ouvrage, qui parle d'une simple respiration abdominale.

D'où ma question ( j'y arrive enfin... ) en MBSR, une simple respiration ventrale, sans autre considération (de bas en haut du ventre à l'inspiration, par exemple ) est-elle suffisante? La pleine conscience serait-elle "moins exigeante" en terme de contrôle de la respiration? Je ne me souviens même pas y avoir lu que l'inspiration se faisait lors de l'étirement, et l'expiration au relâchement.

Merci d'avance pour les avis éclairés de ceux qui pratiqueraient la MBSR.

Daniel