Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Affiche les résultats de 1 à 9 sur 9
  1. #1

    Posture détaillée

    Partage d'une vidéo détaillant relativement bien la posture en médiation assise
    afin en-autres, d'éviter les douleurs :

    https://m.youtube.com/watch?v=aubOncTjcjA

  2. #2
    belle vidéo riche en détails simples et intéressants.. mais aussi un bon rapport entre l'esprit et le corps pour l'explication des tensions et des moyens d'apprendre à les "ouvrir".
    merci Renaissance.

    reste que dans le bouddhisme Theravada, on ne met pas l'accent sur le corps mais sur l'esprit essentiellement.. et donc cela n'a pas l'importance que cela en a l'air dans le zen, apparu 1000 ans + tard que le Theravada originel.

    Par ailleurs, on pratique les yeux fermés dans le Theravada et dans toute l'Asie du Sud,
    car cela permet de couper immédiatement le sens le + dispersif: la vision.. et donc permet d'atteindre un niveau de concentration optimum + rapidement. ce qui n'empêche pas de pratiquer de façon alternative: les yeux fermés en méditation formelle chez soi ou en groupe, et les yeux ouverts la journée quand on vaque à ses occupations quotidiennes.

    j'ai testé la technique du pliage de la jambe avec penchement du corps, et cela est réellement efficace! merci encore pour cette belle vidéo!

    le résultat d'une bonne assise au final est que l'on devrait être capable à terme de s'asseoir n'importe où, sans coussin ni aide d'aucune sorte.. cela demande d'écouter son corps uniquement et ainsi de "trouver" par la pratique le meilleur positionnement. j'ai bien aimé à ce titre l'anecdote du petit coussin dont il dit ne pas l'utiliser dans un cas.. mais 1 mn plus tard de l'utiliser dans un autre cas.

    pour ma part, suis capable de m'assoir n'importe où sans aucun support.. en écoutant tout simplement le corps, et les parties en tension ou douleur ( les éviter et lisser au possible les surfaces de contact avec le sol). Pour la pratique formelle, j'utilise un tapis de méditation plié en 2 au sol, ( carré de méditation) et un autre plié en 4 ou 6 sous le fessier en guise de coussin.. cela me permet de passer 7 ou 10 jours de retraite sans pb particulier.

    voili, voilou
    Dernière édition par yann; 22/09/2016 à 10h08

  3. #3
    Merci pour ce retour d'avis.

    Pour les yeux,
    bizarrement je suis moins concentré quand ils sont fermés, sans doute parce que j'ai directement commencé la méditation les yeux ouverts.

    Mes problèmes de dos ont disparu rapidement ; renforcement musculaire ou meilleur positionnement ?

    Ce qui est interressant pour moi c'est la position des mains qui manquait de précisions dans beaucoup d'ouvrages.
    Finalement je pense ne pas avoir la bonne tenue pour être en Dhynia mudra, mes poignets glissent et mes mains descendent. Depuis j'essaye les mains sur les genoux les paumes vers le ciel et d'autres fois les paumes sur les genoux.

    Qu'en à la position "lotus" je n'en suis pas encore là. Mais ses conseils sont utiles également en "birmane"
    Dernière édition par Renaissance64; 22/09/2016 à 21h05

  4. #4
    bonsoir Renaissance,

    la question des yeux
    ..

    les bouddhistes Theravadins pratiquent les yeux fermés.. ( asie du sud)
    les bouddhistes Mahayana pratiquent les yeux ouverts.. ( asie du nord)
    au sens ultime du méditant, celui-ci doit pouvoir dépasser le stade de la forme ( ouverts ou fermés), pour passer au fond: l'attention doit être présente aussi bien les yeux ouverts que fermés, quel que soit le contexte ( à la maison, dehors, au travail, etc..).
    j'en suis arrivé à cela après 12 ans de méditation..
    dépassant les divergences des traditions..
    m'en remettant uniquement à l'Attention (Sati) qui est la graine de l'Eveil,
    et le point essentiel de tous les bouddhismes et du Bouddha Shakyamouni.

    Par expérience, ce sera sûrement un point
    à expérimenter, développer et dépasser plus tard pour toi.

    question: pourrais-tu développer le pb de dos rencontré stp.

    bon WE et bonne méditation




    Dernière édition par yann; 23/09/2016 à 21h42

  5. #5
    Le mal de dos était (et "est" mais plus rarement) principalement situé sous les reins ou au dessus des fesses.
    Certaines fois accompagné également par des tensions musculaires vers le bas des cervicales et dans la zone des épaules.
    Etre plus vers l'avant du coussin, prendre de la hauteur et sembler être plus "montagne" permet quand cela arrive d'atténuer la douleur et d'autres fois non.
    En imaginant l'air inspiré arriver jusqu'à la douleur fonctionne, mais en passant à une autre douleur, la précédente revient 1 fois sur 2.

  6. #6
    bonjour Renaissance,
    le mal de dos, les tensions musculaires vers le bas des cervicales
    sont monnaies courantes au début de la pratique.. le corps et l'esprit sont intimement liés par relation de cause à effet.. les tensions de l'esprit ( stress) générées par notre habitude d'être dans le mental réactif ont un effet direct sur ces parties qui se tendent..
    cela va changer au fil du temps et de la régularité de la pratique car
    le yogi méditant apprend à se centrer
    , à se positionner non plus dans le mental réactif, mais dans l'esprit-coeur au centre là où tout est Paix, Calme, Sérénité, Acceptation, Compréhension de la nature des choses par Compassion et Patience.
    pour ce 1er trimestre ( scolaire),
    l'objet de centrage ou d'ancrage à la Paix en soi est le centre du corps l'abdomen
    ( à l'inspir), qui devient un point (à l'expir). ce lieu est connu pour être un centre et réservoir d'énergie puissant.. à condition de le remplir d'énergie en y revenant le + souvent possible et en installant ansi le
    lieu du Calme Mental
    .
    le principe essentiel est notamment de se ré-approprier la respiration abdominale qui ouvre l'espace du corps et de l'esprit.
    très bonne semaine à toi.

    http://ffmt.fr/articles/bhavana/bhavana-septembre-v3.pdf
    Dernière édition par yann; 26/09/2016 à 09h43

  7. #7
    Dans ce texte,
    il y a un passage sur : ressentir le Qi.

    J'ai l'impression que je m'amusais déjà gamin avec cette énergie présente dans les paumes des mains et en la transférant d'une à l'autre.
    Bien plus tard, j'ai supposé que c'était du magnétisme.

    Y a t il un point commun entre Qi et magnétisme ou est ce la même chose ?
    Dernière édition par Renaissance64; 26/09/2016 à 21h01

  8. #8
    bonjour,
    oui, il y a des points communs..
    mais à priori le magnétisme prend sur notre réservoir d'énergie intérieure..
    le Chi fonctionne plutôt par le partage d'une énergie commune à tous..
    donc moins déstabilisant dans le cas d'un soin par exemple..
    belle méditation

  9. #9
    Bonjour Yann,

    Merci pour ces précisions.

    Cela me donne un point non négligeable pour ne pas confrondre les 2 énergies.

    Il se peut qu'à me concentrer sur la mauvaise, j'épuise mon énergie interne.
    Dernière édition par Renaissance64; 29/09/2016 à 07h34

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page