Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affiche les résultats de 11 à 17 sur 17
  1. #11
    De mon point de vue c'est pareil, la présence c'est à soi c'est la conscience du corps, par le corps, et tout l'art de la méditation c'est de laisser être ce corps et de "prendre conscience de cette présence".
    Fabrice Midal, philosophe justement, semble aller dans ce sens, mais moi c'est l'expérience du taï chi qui m'a fait penser ainsi : je ne pouvais pas continuer à croire savoir et ni a croire pouvoir contrôler tout en pratiquant, car je devais faire face à l'ampleur de ce qui me dépassais.

    En fait, pour prendre un exemple, on ne sais plus manger sans regarder les étiquettes et convoquer l'esprit logique, alors que les ânes qui habitent près de moi savent de toute évidence qu'ils doivent manger du saule s'il sont malade (qui contient l'acide salicylique, comme l'aspirine).
    Ce corps animal, qui sait, on à le même, mais on ne sait plus s'en servir. Alors apprendre à la conscience à le regarder faire sans intervenir c'est redécouvrir ça, entre autre. Donc pleinement conscient c'est conscient de cette présence souvent nié.

    Perso je préfère pleine conscience car c'est bien l'esprit qu'on ouvre, mais le terme galvaudé peut laisser croire à une conscience étriquée et fermé, celle du tout savoir, du tout abstrait, d'où cette traduction un peut décalée mais faite pour nous éviter de tomber dans ce piège ...

    Enfin à mon humble avis présent, il n'est pas dis qu'après méditation cet avis évolue.
    Dernière édition par manu; 23/01/2018 à 15h27

  2. #12
    Je partage tout à fait ton point de vue. Et comme tu dis c'est un bien triste monde dans lequel nous évoluons... Je dis souvent que la méditation a changé ma vie mais en fait elle m'a même sauvé la vie. Je vivais à côté de mes pompes en permanence. Avec la méditation j'ai réappris à vivre dans mes baskets, en harmonie avec mon corps et mon esprit. Juste merci la méditation !

  3. #13
    Citation Envoyé par Enirolf Voir le message
    Et comme tu dis c'est un bien triste monde dans lequel nous évoluons... !
    Ho non je ne dis pas ça!
    La tristesse est en nous, pas au monde. C'est une humeur que les bouddhistes s’échinent à remplacer par la bienveillance compassionnelle.


    Mathieu Ricard expliquait sur une vidéo comment il était passé sous l'IRM en méditation pour des études scientifiques.
    On lui à demandé après un premier essais de méditer sur les souffrances, ce qu'il a fait. Il rejoignait l'état cérébrale de la dépression.
    Il a demander a enchaîner directement sur la méditation tel qu'il la pratique, car il en est sortis pas bien, et là il a pu intellectuellement envelopper ça dans dans la bienveillance, mettre de lui qui veux le bien pour l'autre autour, et il a pu ainsi recouvrer son état habituelle, qui reste conscient des difficultés du monde sans pour autant être "amoindri" par ce constat.


    Mais je reviens a ton histoire, veux-tu partager sur les bienfait que t'a procuré a toi la méditation?

  4. #14
    Oui j'ai déjà vu ces études sur Matthieu Ricard. C'est stupéfiant.

    Bien sûr ! La méditation m'a permis de retrouver le sommeil. J'avais un sommeil très perturbé, insomnies et cauchemars, troubles du sommeil en tout genre et état de grande fatigue en générale. C'est la première chose qui a changé dans ma vie quand je me suis mise à méditer quotidiennement. La méditation m'a aussi aidé dans les symptômes dépressifs auxquels je faisais fasse. J'ai réussi, grâce à la méditation, à passer au-dessus de tout ça. Ça m'a aussi aidé dans mes relations avec les autres, notamment avec ma fille. Je sais maintenant bien mieux gérer mes émotions (moi qui à la base est hypersensible). Je regarde le monde avec bienveillance et positivité. C'est une véritable philosophie de vie la méditation.

  5. #15
    Oui, une philosophie de la façon d'être au monde. Merci pour ce retour.
    Je savais déjà les effets positifs démontré sur la dépression, et je viens d'entendre à la radio que la méditation change la façon dont le cerveau fonctionne, et que ça a été confirmé par l'imagerie médicale. J'ai ressentis aussi des avancées dans ce sens, mais c'est toujours bon d'avoir un retour extérieur qui valide son ressentis, que c'est pas juste une illusion, ça ancre sa réalité interne dans quelque chose de partagé.

    Je reviens sur le sujet des termes "pleine présence" et "pleine conscience", par ce que je viens d'avoir une donnée en plus : c'est la traduction française qui pose problème. Midal par exemple s'oppose aux terme pleine conscience, entre la minute 35 et 40 de cette vidéo.
    En gros le français a utilisé des termes qui induise un truc polémique, raison de l'apparition d'une nouvelle traduction axée sur la présence.
    Donc l'idée de dépasser les termes pour rejoindre le sens premier prends tout son sens.
    Retour a ton message et aux effets connus, reconnus, et partagés. Voilà qui est à la fois positif et rassurant.

  6. #16
    quelle est cette vidéo dont tu parles?

  7. #17
    De cette vidéo
    C'est un lien, il faut cliquer dessus.

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page