Inscription

Bienvenue sur Méditation-Forum.

Si c'est votre première visite, n'oubliez pas de vérifier la FAQ. Vous devrez peut-être vous inscrire avant de pouvoir envoyer des messages : cliquez sur le lien d'inscription ci-dessus pour continuer.

Bienvenue sur notre forum, pensez à vous inscrire et venez discuter, débattre et nous faire part de votre expérience, à bientôt!
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 15
  1. #1

    conscience et pensées lors de la méditation

    Bonjour,

    Je suis débutant en méditation.
    Lors de mes médiations mon objectif est le calme intérieur, le vide, la conscience sans pensées... (comme nous tous j'imagine)
    J'ai toutefois expérimenté plusieurs niveau de vide.
    Parfois mes pensées sont fortes, mais elles peuvent aussi être très légères, comme des ombres...

    Certains d'entre vous ont-ils la même expérience? Si oui, c'est avec plaisir que je la lirai... ainsi que vos avis

    Bonne soirée

  2. #2
    Salut,
    Je suis débutant aussi mais je peux te dire que pour moi c'est pareil, ca dépend défois c'est plus ou moins fort.
    C'est justement un but de la méditation de se "décoller" du mécanisme de pensée. Et ce qui t'aide à ca c'est la concentration,l'attention,l'amitrié bienveillante, et tout les outils qui accompagne la méditation.

    Tu peux aussi en plus de faire le vide observer ses pensées, l'apparition, sa durée;sa disparition, comment elle t'influe émotionnellement (étudie l'émotion en elle même), le va et vient incessant des pensées.

    Tu pratique comment?? livre? prof? cd?? Et comment fais tu le vide?? (tu te concentres sur un objet comme la respiration, un flamme, les sensations, sur le vide lui même?)

  3. #3
    Ha oui et pour répondre à tas questions c'est peut être que défois tas méditation est plus efficace, t'atteins un meilleur stade de concentration ou un truc comme ca

  4. #4
    qu’est-ce que la méditation?

    C’est l’acte d’Observation avec Attention , Sans réaction, renouvellé d’instant en instant
    de jour comme de nuit, les yeux ouverts ou les yeux fermés.

    C’est durant l’observation, prendre conscience clairement du sujet ( rappel de soi), de l’objet ou phénomène/expérience, du lieu du "théatre".

    Le but ultime de la méditation est d’arrêter le mouvement conditionné des pensées qui génère une vision fragmentaire et "egotique" de la réalité, pour ensuite rentrer dans le flux non conditionné de la vérité de la Vie dans l’Unité.

    C’est "Stopper le monde" de Carlos Castaneda/Don Juan.
    C’est le silence mental de Satprem/Aurobindo.
    C’est être "Libre" de toute autorité et de tout conditionnement Vimala Thakar/Krisnamurti.

    Lorsque cela est réalisé, la fin de toute souffrance mentale et physique est réalisée, leNibanna ( nirvana)!

    je suis d'accord avec bloup, haute ou basse la pensée est bonne à regarder, puis à disparaître comme un oiseau dans le ciel.. comme le sillon qu'il laisse derrière lui.. comme la vision de ce sillon qui disparaît de notre mental.. comme la source de toute pensée.. il n'y rien à dire à cela, juste observer -- avec attention -- sans réaction..

    moi aussi, je te poserai bien la question: pratiques-tu de manière formelle ou la vie de tous les jours est-elle ton terrain de chasse? suis-tu une méthode particulière, ou es-tu autodidacte?

    paix en ton corps, parole, esprit et amour (metta)!
    :-)



    Dernière édition par supanienda; 22/05/2013 à 11h38

  5. #5
    merci pour vos réponses !

    Pour répondre à tes questions Supanienda, je commence depuis peu la méditation quotidienne de manière formelle, pour cela je me concentre sur ma respiration.
    Je pratique aussi dans ma vie de tous les jours, au début j'observais mes pensées et mes commentaires à leur propos, jusqu'à être neutre face à elles.

    Ceci est une partie de mes pratiques; je suis heureux d'avoir récemment intégré la nécessité d'une pratique régulière.

  6. #6
    Je fais aussi parti des débutants en la matière et je dois te dire que personnellement j’obtiens un peu près le même résultat, dé-fois c'est bien plus intense, tout dépend des jours et de notre concentration.

    Au plaisir de vous lire

  7. #7

    C'est très intéressant de voir notre fonctionnement intérieur. Je pense que la connaissance de soi est essentielle pour intégrer de nouvelles façon de fonctionner.
    Au tout début, j'ai eu l'image de mes pensées qui étaient collées à ma conscience comme un autocollant!
    J'ai pratiqué aussi d'autre exercices sur l'identification et le ''réajustement'' de mes corps (physique, égo, émotionnel, mental et spirituel).

    Allez, bientôt des silences intérieurs plus long
    Dernière édition par oportuneo; 22/05/2013 à 13h13

  8. #8
    Consciences et pensées lors de la séance de méditation

    La respiration est un très bon outil pour améliorer notre niveau de concentration, pour affuter notre baromètre de la conscience.

    Pour certains méditants, il est difficile de s’accrocher à cet objet. On peut alors commencer par observer les pensées qui défilent sur le fond d’écran du 3iéme œil. Cet écran est l’espace astral qui se matérialise devant nous les yeux fermés.


    Si je pratique en fin de journée, je vois ainsi défiler toutes mes préoccupations de la journée .. et les vois disparaître.. sauf si je continue à ruminer dessus.. et là je perds mon temps. C’est comme après un film TV, je suis encore dans l’action du film bien après avoir éteint le récepteur!

    La méditation est un tiroir que l’on ouvre sur le Vide régénérateur. Son temps est précieux. On peut faire le ménage et vider les poubelles.. puis profiter de la pureté d’un beau ciel bleu après la pluie.. quand toutes les pensées ont disparu. Si les pensées tendent à être trop persistantes, il faut parfois prendre la ferme résolution de les rejeter systématiquement pour obtenir le calme parfait rapidement.


    Après tout, on es pas obligé de les accepter. Elles se sont imposées à nous au fur et à mesure des siècles, mais ne constituent pas notre être profond. C’est simplement une couche artificielle le moi, le je, l’ego qui a réussi à s’installer par la force de l’école des mots dans notre mental. Par la force de la mémoire, par la force du temps. La pensée, c’est de la mémoire, c’est du temps.

    Si nous arrêtons les pensées du passé, les pensées du futur ; il nous reste la sensation de l’inspir et de l’expir à l’instant présent. La méditation, c’est arrêter la pensée/temps/mémoire pour Etre dans l’instant présent, ici et maintenant, hors du temps. Et pour garder la conscience alerte et claire, on utilise la respiration en tâche de fond..

    Un jour que j’étais sur un chantier de bâtiment, l’espace d’un instant j’ai fait preuve d’inattention et mon doigt a été tranché par un tube en acier. Le sang a coulé, je suis resté assis dans l’attente qu’on m’évacue sur l’hôpital. Je me sentais mal, comme vaporeux. Tout d’un coup, j’ai senti comme une onde qui remontait de mes pieds vers le haut du corps. J’ai eu alors comme une intuition de l’évanouissement à venir. Je me suis levé, j’ai d’abord voulu ressentir la vague de la vie qui montait rapidement en moi des pieds à la tête. Puis, j’ai rapidement entrouvert la porte pour respirer à pleins poumons ! La vague de la mort s’est alors arrêtée au niveau de ma tête par l’effet de la pleine conscience revenue.. grâce à la respiration. Je ne me suis pas évanoui, c’était comme magique !

    Bonne méditation dans la conscience!

    Paix aux corps, parole, esprit et Amour !

    Dernière édition par supanienda; 23/05/2013 à 09h54

  9. #9
    Pour le moment j'apprends. Je découvre, étant moi aussi débutante.
    J'ai décidé de ne faire que des séances de 20 à 30 minutes.
    Ce matin j'ai découvert une nouveauté. D'abord que je pouvais méditer avec un fond de musique
    douce et c'est sans doute celle-ci qui m'a amenée à m'imaginer face à un soleil levant qui peu à peu
    doucement caressait mon corps étape par étape. Front, visage, cou, épaules etc.....
    Je me suis surprise à sourire de bien-être. C'était très agréable.
    J'ai noté que me concentrer sur ma respiration était encore assez difficile, car j'éprouve cette tendance à diriger
    malgré moi cette respiration plutôt que la laisser aller.
    Je "débroussaille" et je pense que chacun a à trouver sa propre voie dans la démarche de méditer.

  10. #10
    Bonjour à vous tous! Voilà un sujet bien intéressant "que faire de nos pensées pendant la méditation"? La pleine conscience conseille de les laisser passer sans y accorder d'importance, noter leur présence, leur omniprésence même, et revenir au corps, sans arrêt. Noter leur présence mais ne pas les suivre. Or je lis dans vos témoignages que certains d'entre vous les observent attentivement. Moi j'ai tendance à les éluder. Que faire????

 

 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Haut de page